L A VIE EN COULEURS

L A     VIE     EN     COULEURS

EXPO VALLONS DE ROCHECARDON


COMPTE RENDU DE LA RÉUNION ROCHECARDON DU 28 MARS 2018

 

Présents : Auguste BOISSON, Philippe CAMOUS, Bernard COQUET, Régis DEMOUNEM, Jean François GRECK, Michel MATRAY, Claude MILLET, Bernadette PONCET, Alain ROBERT, Nicole SEGAUD, Christian SEGAUD, Christian TAROUILLY, Bernadette TRAPADOUX.

 

Excusés : Roland CARRIER, Gérard KECK, Claude MARTELET, Suzanne PETRI, Claude VERMAERE.

 

1.Le travail préparatoire

 

On poursuit le travail de perfectionnement des panneaux en cours de réalisation par les différentes équipes. Les productions de Bernard COQUET et de Michel MATRAY sur l’utilisation de l’eau (captages, puits, galeries…) font tout d’abord l’objet de nos observations. Ce sont ensuite les productions commentées du groupe Philippe CAMOUS  et les apports de Bernadette TRAPADOUX qui sont proposées à nos réflexions. La discussion porte aussi sur les compléments en cours concernant la flore et la faune spécifiques, avec l’objectif de souligner les types de continuités liés à l’appellation « corridor écologique ». Sur ce plan, Régis propose de présenter les aspects concernant la gestion officielle du site. Un contact est pris, en outre, avec Alain ROBERT pour faire le point des données concernant la chasse.

 

 

2.La discussion sur la mise en forme des panneaux (proposée par Claude MILLET, Nicole et Christian SEGAUD, en appui sur la planche « château de Saint André du Coing)

 

-Police des caractères : bitstream vera serif ; taille des caractères : 120 majuscules pour le titre général de la planche, 60 à 48 pour le ou les sous- titres en minuscule, 30 pour le texte justifié, 43 ou 1,5 pour les interlignes. Le texte des encadrés doit aussi être justifié ; une couleur verte (R=214 ; V=240;B=191) peut être choisie pour ces encadrés. Le dossier de chaque panneau (format PDF) est destiné à être agrandi, photographié et fixé sur un carton gris ?mesurant 120x80 cm, type plaque carlène BLC (voir Roland CARRIER).

 

 

3. Réflexions sur notre calendrier de travail     

 

-L’exposition sur la vallée de Rochecardon, un corridor écologique, est prévue à Champagne les 3, 4, et 5 novembre 2018 ; à Saint-Didier au CLB les 2, 3 et 4 février 2019 ; à Limonest, en février ou mars 2019 (date à fixer); à Lyon, maison de l’environnement (à confirmer).

 

-Une sortie de terrain, « marche géo-écologique et artistique », est prévue le jeudi 7 juin après- midi à partir de 14h : de Limonest à Rochecardon ; nous rechercherons avec les photographes, notamment avec Christian et Nicole SEGAUD, Christian TAROUILLY, Claude VERMAERE, les points de vue paysagers les plus marquants. Ce sera aussi l’occasion de valider certaines propositions de planches.

 

 

4.Prévision d’un budget

 

Les associations Roch’Nature de Champagne et La Vie en couleurs de Saint-Didier doivent en commun étudier un budget pour les photographies de 31 panneaux (pour l’instant) revenant à 30 euros chacune. Un achat des 31 cartons doit aussi être négocié : à 4 à 6  euros pièce ?. Selon l’étude de Christian SEGAUD, la publication d’une brochure A4, regroupant les différents panneaux, pour 500 exemplaires, reviendrait à 860 euros (délai à prévoir de 4 semaines) ; ne  pourrait-elle pas être vendue 5 euros pièce pour amortir les frais engagés ? A voir avec notre trésorier.

 

 

Notre prochaine réunion du groupe est fixée le mercredi 16 mai à 20h, salle des associations à Saint Didier.                                                 

 

                                                     

Rapporteur Régis DEMOUNEM.


03/04/2018


RÉUNION DU 24 JANVIER 2018

Commission inter-associative sur la vallée de Rochecardon

Rapport de la réunion du 24 janvier 2018

 

Présents : 13 ; absents excusés : 2 ; nombre d’associations représentées : 4.

 

1. Réflexion générale : notre projet pourrait aussi concerner la Métropole et  la Mairie de Lyon 9ème, au niveau du prolongement naturel reliant le ruisseau de Rochecardon à la Saône. Il intéresse aussi  l’association Limonest-Patrimoine impliquée actuellement dans l’aménagement du site de la Batterie de Verdun. Son versant Est constitue, en effet, la limite supérieure du bassin versant, au- dessus de la grande faille de Limonest (à suivre).

 

2. Analyse en commun de quelques documents proposés pour l’exposition (dans l’ordre de notre étude)

 

-groupe 3 : patrimoines architecturaux. Analyse positive d’une planche sur Saint André du Coing et d’une planche sur le château de Rochecardon ; le travail sur le château de Fromente et le château de La Barollière se poursuit.

 

-groupe 5 : l’agriculture ancienne. 2 planches sont réalisées. L’étude de l’agriculture actuelle est en préparation. Des enregistrements seront effectués.

 

-groupe 6 : les moulins anciens. 4 planches sont analysées; une carte des emplacements est à reprendre en vue d’une visibilité améliorée.

 

-groupe 1 : Hydrographie, géologie, topographie. 1 planche à terminer sur le réseau hydrographique avec ses 4 affluents principaux ; 1 planche sur la géologie du bassin versant à améliorer sur le rendu des couleurs conventionnelles et des points de repères principaux ; 1 planche sur la topographie des paysages en relation avec les activités humaines est à refaire.

 

-pour le groupe 2 flore. les relevés de Roch’nature seront éventuellement complétés par les représentants contactés de la Société linnéenne de Lyon ; de même la faune spécifique de la galerie forestière sera validée par la Ligue de Protection des Oiseaux( LPO).

 

-pour le groupe 4 : utilisation de l’eau par l’Homme. Des documents essentiels sur les galeries de captage, les puits et le lavoir de Saint André sont en préparation, ainsi que sur le site de Fromente et sa relation avec St Charles et Favril (sommet du bassin versant de l’affluent du Pinet).

 

3. Remarques générales

 

-Une sortie repérage des lieux est à programmer pour la réalisation des photographies essentielles par Christian Segaud et Christian Tarouilly : parcours de l’amont (Limonest) à l’aval (Rochecardon) en 3 secteurs majeurs et continus : 400 à 300m, 300 à 250m, 250 à 200m d’altitude. Il s’agit de saisir les types de paysages avec les confluences des vallons secondaires et les reliefs, à mettre en relation avec les formations végétales, les cultures, les hameaux, les routes et chemins de randonnées.

 

-D’autre part, les photographies devront permettre une riche illustration sur les espèces caractéristiques de la faune et de la flore des cours d’eau (lit mineur, lit majeur, versants et leur exposition).

 

-Enfin, un coin nature pourra être constitué dans l’expo (groupe 9), avec quelques exemples concrets de plantes et animaux typiques, d’enregistrement de bruits naturels, un diaporama, des échantillons des 3 types de roches… ainsi qu’un coin artistique et culturel avec des récits poèmes (Suzanne) des reproductions de peintures et de gravures.

 

4.Des problèmes techniques soulevés 

 

-Le passage du format A4 ou A3 au format de chaque planche (80cmx120cm), la perte de  netteté de l’information, l’inadaptation du texte et de l’image…  nécessitent une aide technique ; un tirage sur papier (200g par exemple) ? un collage sur carton (noir ou gris) ? ou une réalisation de type poster ? pour 30 panneaux résistant à 1 exposition successive dans 3 communes, voilà le réel objet de notre recherche. Un premier essai va être tenté par Claude Millet. Un conseil technique a été demandé au service de la communication de la Mairie de Saint Didier : Bernadette Trapadoux et Régis vont l’étudier et engager une demande de subvention culturelle auprès de la Métropole pour la valorisation concrète de ce corridor écologique, au-delà de la simple transcription graphique actuelle sur le schéma de cohérence territoriale de la Métropole.

 

L’inauguration de l’exposition ne peut être programmée au CLB de Saint Didier au Mont d’Or que le samedi 2 février 2019 ; l’exposition se poursuivra le dimanche 3 et, pour les scolaires, le lundi 4 février 2019.

 

L’articulation avec l’exposition de Champagne et celle de Limonest est à organiser (dans le temps et au niveau d’une équipe volontaire intercommunale pour le transport et l’installation des panneaux).

 

Une prochaine réunion de travail est fixée au mercredi 28 mars 2018, 20 heures, salle des associations de Saint Didier.

(Les documents proposés pourront être présentés sur écran pour faciliter la concertation).

                                                                                            

Rapporteur : Régis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


26/01/2018