L A VIE EN COULEURS

L A     VIE     EN     COULEURS

POEMES DE SUZANNE PETRINI

 

Pour bien passer l’Année

                                                                        ,

Il vous la faut, sans défaut,

Bien commencer…

D’abord, tâchez, ce sera peu vous demander,

D’un bon pied vous lever,

Et ne point trop vous affliger

Sur tous les maux dont vous souffrez ..

Une fois debout, complaisamment regardez-vous

Au miroir de l’armoire,

Et dîtes-vous  que les ans ont seulement

Sur vous déposé patine de qualité

Et que l’année nouvelle née

Y mettra gentiment quelque touche d’argent …

Puis, tout grand la croisée ouvrez,

Et respirez à plein nez

Le vent de l’An nouveau ;

Qu’il vienne du nord ou d’est,

Bonheur ou peine, gaîté, tristesse,

Ce qu’il vous portera, encore ne le savez pas.

Pourtant, d’où qu’il vienne,

Sauvage ou doux,

A tout âge, il vous donnera

Ce que vous, vous lui aurez soufflé

A longueur d’année …                                                   

 

BONNE ANNEE !

 

 

 

 

 

TOUSSAINT

 

 

Le cimetière est plein

 

De gens bien et moins bien.

 

Ils vont par les allées

 

En  portant des pensées,

 

Des pensées minuscules

 

Qu’ils  posent

 

Sur une pierre close.

 

Et puis ils se bousculent

  

Pour monter dans les trains.

 

Des pensées lumineuses

 

Les emmènent très loin

 

Au-delà des allées

 

Vers leurs vies tumultueuses

 

 

 

Et, sur les tombes lisses

 

Les pensées

 

Abandonnées

 

Pourrissent …

 

 

 

DEUX POEMES PRINTANIERS (au choix)

 

1 – PRINTEMPS

 

Il y a  tellement,

Tell’ment

De printemps …

A croire, vraiment,

Que le ciel, jamais,

Ne pourra

Le tenir entier

Sous son toit …

 

**************************************************************

 

2- PRINTEMPS, ADOLESCENCE

 

J’aurais voulu

Chanter,

Mes chansons, je les ai oubliées.

J’aurais voulu

Parler,

Je me sens incapable de dire …

J’aurais voulu

Ecrire,

Les grands mots, devant la plume, fuient …

J’aurais voulu courir,

Je n’ai plus de jambes, aujourd’hui …

J’aurais voulu

Pleurer,

Et rien ne m’arrive au coin des yeux …

J’aurais voulu

Oh ! Rire,

Mais je me sens plutôt triste, un peu …

J’aurais voulu …

Mourir ?

Non, ce serait bête, en ce moment ..

Alors, je ne sais plus …

Plus rien …

Le printemps vient …

 

**************************************************************************

 

 



17/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi