L A VIE EN COULEURS

L A     VIE     EN     COULEURS

RÉUNION DU 24 JANVIER 2018

Commission inter-associative sur la vallée de Rochecardon

Rapport de la réunion du 24 janvier 2018

 

Présents : 13 ; absents excusés : 2 ; nombre d’associations représentées : 4.

 

1. Réflexion générale : notre projet pourrait aussi concerner la Métropole et  la Mairie de Lyon 9ème, au niveau du prolongement naturel reliant le ruisseau de Rochecardon à la Saône. Il intéresse aussi  l’association Limonest-Patrimoine impliquée actuellement dans l’aménagement du site de la Batterie de Verdun. Son versant Est constitue, en effet, la limite supérieure du bassin versant, au- dessus de la grande faille de Limonest (à suivre).

 

2. Analyse en commun de quelques documents proposés pour l’exposition (dans l’ordre de notre étude)

 

-groupe 3 : patrimoines architecturaux. Analyse positive d’une planche sur Saint André du Coing et d’une planche sur le château de Rochecardon ; le travail sur le château de Fromente et le château de La Barollière se poursuit.

 

-groupe 5 : l’agriculture ancienne. 2 planches sont réalisées. L’étude de l’agriculture actuelle est en préparation. Des enregistrements seront effectués.

 

-groupe 6 : les moulins anciens. 4 planches sont analysées; une carte des emplacements est à reprendre en vue d’une visibilité améliorée.

 

-groupe 1 : Hydrographie, géologie, topographie. 1 planche à terminer sur le réseau hydrographique avec ses 4 affluents principaux ; 1 planche sur la géologie du bassin versant à améliorer sur le rendu des couleurs conventionnelles et des points de repères principaux ; 1 planche sur la topographie des paysages en relation avec les activités humaines est à refaire.

 

-pour le groupe 2 flore. les relevés de Roch’nature seront éventuellement complétés par les représentants contactés de la Société linnéenne de Lyon ; de même la faune spécifique de la galerie forestière sera validée par la Ligue de Protection des Oiseaux( LPO).

 

-pour le groupe 4 : utilisation de l’eau par l’Homme. Des documents essentiels sur les galeries de captage, les puits et le lavoir de Saint André sont en préparation, ainsi que sur le site de Fromente et sa relation avec St Charles et Favril (sommet du bassin versant de l’affluent du Pinet).

 

3. Remarques générales

 

-Une sortie repérage des lieux est à programmer pour la réalisation des photographies essentielles par Christian Segaud et Christian Tarouilly : parcours de l’amont (Limonest) à l’aval (Rochecardon) en 3 secteurs majeurs et continus : 400 à 300m, 300 à 250m, 250 à 200m d’altitude. Il s’agit de saisir les types de paysages avec les confluences des vallons secondaires et les reliefs, à mettre en relation avec les formations végétales, les cultures, les hameaux, les routes et chemins de randonnées.

 

-D’autre part, les photographies devront permettre une riche illustration sur les espèces caractéristiques de la faune et de la flore des cours d’eau (lit mineur, lit majeur, versants et leur exposition).

 

-Enfin, un coin nature pourra être constitué dans l’expo (groupe 9), avec quelques exemples concrets de plantes et animaux typiques, d’enregistrement de bruits naturels, un diaporama, des échantillons des 3 types de roches… ainsi qu’un coin artistique et culturel avec des récits poèmes (Suzanne) des reproductions de peintures et de gravures.

 

4.Des problèmes techniques soulevés 

 

-Le passage du format A4 ou A3 au format de chaque planche (80cmx120cm), la perte de  netteté de l’information, l’inadaptation du texte et de l’image…  nécessitent une aide technique ; un tirage sur papier (200g par exemple) ? un collage sur carton (noir ou gris) ? ou une réalisation de type poster ? pour 30 panneaux résistant à 1 exposition successive dans 3 communes, voilà le réel objet de notre recherche. Un premier essai va être tenté par Claude Millet. Un conseil technique a été demandé au service de la communication de la Mairie de Saint Didier : Bernadette Trapadoux et Régis vont l’étudier et engager une demande de subvention culturelle auprès de la Métropole pour la valorisation concrète de ce corridor écologique, au-delà de la simple transcription graphique actuelle sur le schéma de cohérence territoriale de la Métropole.

 

L’inauguration de l’exposition ne peut être programmée au CLB de Saint Didier au Mont d’Or que le samedi 2 février 2019 ; l’exposition se poursuivra le dimanche 3 et, pour les scolaires, le lundi 4 février 2019.

 

L’articulation avec l’exposition de Champagne et celle de Limonest est à organiser (dans le temps et au niveau d’une équipe volontaire intercommunale pour le transport et l’installation des panneaux).

 

Une prochaine réunion de travail est fixée au mercredi 28 mars 2018, 20 heures, salle des associations de Saint Didier.

(Les documents proposés pourront être présentés sur écran pour faciliter la concertation).

                                                                                            

Rapporteur : Régis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



26/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 120 autres membres